Explorer Trinidad, Cuba : une ville chargée d’histoire

Trinidad Cuba

Publié le : 04 mai 20226 mins de lecture

La ville de Trinidad, troisième ville de Diego Velázquez, a conservé l’un des ensembles architecturaux les plus précieux parmi les communautés américaines, la vallée des moulins à sucre ayant été classée au patrimoine culturel de l’UNESCO en 1988 et le musée de la ville étant scellé. En outre, c’est un grand pays avec une culture et une histoire distinctes. En outre, elle est sûre, ce qui est une caractéristique peu commune en Amérique latine.

 

L’histoire de Trinidad

Trinidad se trouve à environ 300 kilomètres au sud-est de La Havane, sur la côte sud de Cuba, dans la province de Sancti Spritus. La capitale, qui est restée à l’avant-garde de la croissance économique de l’île, s’est très peu développée depuis la période d’or de la culture de la canne à sucre au XIXe siècle et son centre historique est resté pratiquement inchangé. Elle compte aujourd’hui un peu plus de 50 000 habitants. Le conquérant Diego Velázquez, qui avait déjà créé les villes de Bayamo et de Baracoa dans l’ouest de Cuba, a fondé Trinidad en 1514. Si la ville a d’abord prospéré grâce aux mines d’or, c’est plus tard, avec la traite des esclaves et le sucre, que Trinidad a véritablement atteint son apogée. Pour la petite histoire, Hernán Cortés, le célèbre conquérant espagnol, est parti à la conquête du Mexique au début du XVIe siècle depuis Trinidad. Trinidad est peut-être la ville coloniale la plus célèbre et la mieux préservée de Cuba. Le charmant vieux quartier du centre-ville, qui figure sur la liste des monuments historiques de l’Unesco depuis 1988, a récemment été entièrement rénové. Pour plus d’informations, rendez-vous sur cuba.marcovasco.fr.

 

Que voir et faire si vous visitez Trinidad ?

Le cœur historique de la ville de Trinidad est un merveilleux joyau. Permettez-vous de vous perdre dans ses charmantes ruelles labyrinthiques. Vous verrez sans doute des cavaliers parcourir les rues de la ville. Visiter Trinidad, c’est faire un voyage dans le temps. La Plaza Mayor de Trinidad a été érigée en 1856 et se trouve au centre du quartier historique. Avec ses jolis parterres de fleurs entourés de grilles en fer forgé et ses palmiers royaux, la place est une petite oasis de fraîcheur. Le monument de la Muse Terpsichore au centre de la place représente l’amour des Cubains pour la musique et la danse. Les résidences de la Plaza Mayor ont été érigées par des magnats du sucre à la fin du XVIIIe siècle. La plupart d’entre elles sont aujourd’hui des musées. Le Palacio Cantero, qui abrite le Museo de Historia Municipal, le Palacio Brunet, qui contient le Museo Romantico, la Casa de la Msica, et l’Iglesia Parroquial de la Santsima Trinidad, valent tous le détour. L’Iglesia Parroquial de la Santsima Trinidad est un édifice néoclassique de la fin du XIXe siècle situé sur la Plaza Mayor. C’est l’un des lieux de culte les plus importants de Cuba. L’église est surtout connue pour la statue du « Seor de la Vera Cruz », une figure en bois du Christ datant du XVIIIe siècle. À l’origine, ce monument était destiné à Veracruz, au Mexique. 

 

Musées de Trinidad

Trinidad est un lieu qui offre une pléthore d’attractions culturelles. Il y a beaucoup à faire dans les différents musées de la ville, qui s’occupent d’archéologie, d’art et d’histoire. Le Museo Romántico de Trinidad est le plus ancien musée de la ville, installé dans le Palacio Brunet. Ce palais, qui est l’un des plus magnifiques de Trinidad, était autrefois la propriété du comte Brunet, un riche créole. Il l’a fait ériger au XVIIe siècle, puis l’a agrandi au début du XIXe siècle. Il abrite actuellement des collections d’arts décoratifs et de mobilier du XIXe siècle, avec une combinaison de styles néoclassique et andalou. Le musée d’architecture de Trinidad, qui se trouve également sur la Plaza Mayor, permet aux visiteurs à la découverte de l’architecture et de l’artisanat cubains des XVIIIe et XIXe siècles. La Casa Azul, la structure elle-même, est un exemple remarquable du style architectural du XVIIIe siècle. Le musée municipal de Trinidad est installé dans le Palacio Cantero, un domaine colonial de la première partie du XIXe siècle. Le musée couvre la riche histoire de la ville, de sa création par Velasquez au XVIe siècle à la guerre révolutionnaire, en passant par la traite des esclaves et le commerce de la canne à sucre. 

 

Trinidad dispose d’excellents emplacements

La Casa Zenia Ana, qui est idéalement située près de la Plaza Mayor, comprend aussi un agréable patio où vous pourrez vous détendre avec une boisson à la fin de la journée. Si vous n’avez pas besoin de choisir entre l’authenticité et le luxe, séjournez à La Casa D’Lirio, qui se trouve à quelques pas de l’hyper-centre de Trinidad et qui a tous les attributs d’un charmant hôtel boutique cubain. La décoration atteint un merveilleux équilibre entre authenticité et patrimoine. Et La Casa La Casona, à la périphérie nord-ouest de Trinidad, est un véritable sanctuaire de sérénité, avec une vue sur les montagnes, un potager, des terrasses couvertes et des jardins. La décoration intérieure est tout simplement époustouflante. Si vous souhaitez vous faire plaisir et que votre budget vous permet de faire un voyage à Cuba, le Grand Hôtel Iberostar de Trinidad vous est proposé. À Cuba, même les hôtels 4 et 5 étoiles sont souvent dépassés. L’Iberostar Grand Hotel, installé dans un bel édifice colonial face à la Parque Cespedes, fait exception à la tendance. Les chambres sont grandes et le décor est élégant.

Plan du site